Welcome to the garage !

Salut moi c'est Côme :D

Menu Close

Category: Nouvelles Technologies

Playstation Now – Test du futur service de Sony

Il me semble que c’était aux alentours du 5 août que Sony envoyait aux heureux gagnants un accès bêta au Playstation Now et, pour une fois, j’ai été choisi ! 😀  Donc on va en profiter pour faire un petit test.

Le Playstation Now, qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer on va d’abord parler du bousin en lui-même. Disponible, pour le moment, uniquement dans certains pays (Amérique du Nord, Japon et quelques pays en Europe qui sont en phase de bêta test) le service est disponible pour un tarif de 16,99€/mois et permet de jouer à l’heure actuelle à plus de 500 jeux (Liens de la liste qui s’agrandit chaque semaine puisque j’y contribue :p : Wikipédia). Qui sont en majorité des jeux Playstation 3. Le service est accessible sur Playstation 4 et PC mais le test ne portera que sur la première version, on verra un peu plus bas pourquoi.

 

Je dois dire que j’ai été plutôt euphorique de recevoir le petit mail de Sony, tout d’abord parce que je porte vraiment les consoles de Sony dans mon cœur et avais hâte de tester ce qui semble être leur prochaine direction et surtout parce que tous les indicateurs semblent indiquer que le Cloud Gaming (Le fait de jouer à un jeu qui ne tourne pas sur sa machine, par streaming en somme) est le futur du jeu vidéo. Il est en effet bien plus rentable pour la société et bien plus agréable pour les joueurs.

L’interface.

On commence donc par le début. Pour installer l’application sur sa console il suffit simplement de la télécharger depuis sa bibliothèque et de la lancer. On arrive donc sur une interface qui rappelle bien entendu Netflix puisque l’on aura ici la même consommation.

interface de l'application playstation now de sony

Y a un petit côté Netflix

Le classement se fait aussi bien verticalement (Afin de choisir une catégorie à explorer) que horizontalement (Pour alors explorer les diverses catégories comme Aventure, Action, En ligne, etc…). Une simple pression de la touche X nous permettra d’avoir de plus amples informations sur le jeu sélectionné. Sur cette page ne se trouve qu’un seul bouton qui nous permet de lancer le jeu.

On voit que l’interface est simple au possible et permet à l’utilisateur de naviguer assez aisément en son sein cependant plusieurs bémols sont à noter, premièrement celle-ci saccade fréquemment lorsque l’on navigue entre les catégories et les jeux mais je pense que l’on peut tout à fait mettre ça sur le compte de l’état de bêta ; et donc deuxièmement le fait qu’il n’existe pour le moment aucune fonction de recherche (Alors qu’elle est bien présente dans la version nord américaine) ni une liste plus concise (A la manière d’une liste Steam) de l’ensemble des jeux au sein de l’application. Ce qui fait que lorsque j’ai voulu lancer le premier Uncharted (En version PS3) j’ai bien mis trois bonnes minutes à le trouver, et cela devient rapidement frustrant.

 

En jeu.

Lorsque l’on lance un jeu le Playstation Now va alors se connecter simplement au service de streaming et cela prend seulement une vingtaine de seconde, on se retrouve alors directement en jeu comme s’il était sur notre machine. Il n’y a absolument aucune différence. Les points que l’on doit cependant retenir sont les suivants :

  • La vitesse du premier chargement dépend complètement de votre connexion.
  • La qualité en dépend complètement aussi. Ayant une fibre free d’un gigabit/s je n’ai absolument aucun soucis mais une connexion ADSL (D’au minimum 17-18 megabit/s) est indispensable pour au moins jouer en 720p. Le jeu, même si votre connexion faiblit, essaiera sans cesse de rester fluide, alors si votre connexion chute mais reste présente la qualité du jeu en pâtira énormément (Exactement comme un service tel que Netflix).
  • L’input lag (Le délai entre la pression sur la touche et l’action du personnage) n’était, pour ma part, pas présent.
  • Pour le moment il n’est pas possible d’utiliser le bouton Share de la manette PS4, ce qui est vraiment dommage. Cela aurait permis d’aider à la popularisation du service.

En somme je n’ai quasiment eu aucun soucis en jeu en terme de fluidité, de gameplay ou sonore. J’ai cependant eu des soucis sur certains jeux qui n’étaient tout simplement pas proposés en langue française, ce qui va poser beaucoup de problèmes à certaines personnes pour profiter du service. Je suppose, par contre, que cela sera résolu d’ici la sortie du service qui devrait avoir lieu d’ici les fêtes de fin d’année.

Il y a maintenant une pléthore de jeux sur le Playstation Now

Il y a maintenant une pléthore de jeux sur le Playstation Now

Après le jeu.

Une fois notre partie finie on remarque qu’il existe plein de fonctionnalités très intéressantes. Le Playstation Now nous permet d’importer et d’exporter nos sauvegardes vers et depuis les jeux mis à disposition. Par exemple je souhaite continuer ma partie de God of War III je n’ai qu’à l’envoyer dans le cloud de Sony depuis ma console (Chose très aisée) et simplement dire que je veux la continuer dans les options du Playstation Now en jeu. Et donc inversement pour récupérer les sauvegardes.

Lorsque l’on a joué à un jeu, la Playstation 4 l’ajoute automatiquement à l’écran d’accueil de la console pour le retrouver plus simplement et rapidement, ce qui est une idée géniale puisque le jeu va alors se fondre parmi les autres qui sont, eux, installés sur le disque dur de la machine.

On a également une liste au sein du service qui nous permet de mettre les jeux de côté pour y jouer plus tard et les retrouver plus facilement. Il est important d’également noter que les différents trophées que l’on pourra débloquer au sein des jeux se synchronisent avec notre compte comme pour n’importe quel jeu.

Il également possible de jouer sur PC cependant comme la bêta ne donne accès à la version PS4 je n’ai pas souhaité trop en parler ici 🙂

Conclusion.

Pour conclure je dois avouer que je suis très satisfait de cette bêta, même si tout n’est pas encore là, même si tout ne marche pas parfaitement (Ça reste une bêta hein) le Playstation Now est vraiment d’une qualité exemplaire et a bien évolué depuis l’époque de Gaïkaï il y a quelques années. On peut bien sûr se poser des questions si c’est vraiment de cette façon là que l’on souhaite consommer des jeux dans le futur ou se demander si le service est vraiment compatible avec la Playstation 4 ou s’il vaudrait mieux attendre la sortie de la prochaine console de Sony.
Pour moi, oui ce service est nécessaire à l’heure actuelle, tout simplement parce que Sony a besoin de montrer qu’ils sont les premiers sur ce segment et a également besoin de se faire connaître et de montrer la qualité ainsi que la puissance du Playstation Now. J’ai vraiment hâte de voir le produit une fois fini !

On retiendra cependant quelques points à améliorer comme, par exemple, le fait de rendre disponible les versions Playstation 4 des jeux sortis sur Playstation 3 (Les Uncharted par exemple, c’est dommage de ne pas profiter des magnifiques remakes) ou le fait d’avoir des jeux qui commencent à dater, pourquoi ne pas rendre un jeu assez attendu uniquement disponible (Temporairement ou non) via ce service par exemple 🙂 J’espère également que le prix de l’abonnement du Playstation Now contient également la possibilité d’accéder au Playstation Plus, si ce n’est pas le cas j’ai peur que les deux tarifs combinés commencent à faire trop cher pour les joueurs Sony :/

 

Je vous recommande donc très chaudement ce service une fois qu’il sera disponible au plus grand monde ! 🙂

Inauguration du blog & Compte rendu du salon Hello World 2015

Ca faisait quelques temps que je voulais reprendre le blog sur mon site, mais je voulais avant tout le finaliser. Maintenant que c’est fait je vais pouvoir reprendre et écrire aussi souvent que possible. J’ai réussi à sauvegarder quelques articles avant que mon hébergement ne me lâche (j’y reviendrai sûrement dans un article ultérieur), je vous re-mettrai donc les plus pertinents 😉
Ce weekend (14-15 Mars) je suis allé au salon Hello World à Lille, organisé par l’EDHEC, c’est un évènement gratuit qui permet à quiconque de découvrir des technologies, des écoles du numérique, des entreprises leader dans leur(s) domaine(s) d’activité(s) qui est toujours en rapport avec la technologie.

C’est avec Emerick Touilloux que je m’y suis rendu, nous avons emmené avec nous un Oculus Rift, un casque de réalité virtuelle, un Leap Motion, un système infrarouge pour manipuler des objets virtuels avec ses mains, et trois paires de Google Glass. C’était la première fois que nous tenions un stand à un tel salon (même si précédemment nous avions animé une activité semblable lors de l’IMC) et je dois avouer que c’était une excellente expérience. Notre stand s’est vu extrêmement sollicité par l’ensemble des visiteurs puisque les Google Glass avaient pu profiter (il y a quelques années maintenant) d’un tapage médiatique national assez soutenu et important alors que l’Oculus Rift proposait une expérience folle pour quiconque souhaitant le tester.

Image de présentation de l'Oculus Rift, des Google Glass & du Leap Motion

Ce sont donc pas moins de 400 visiteurs qui se sont rendus à notre petit stand lors de ces deux jours ! Ces derniers nous ont également permis de rencontrer toutes sortes de personnes, que ce soit des employés de chez Parrot, des particuliers complétement novices, des start-upers ou encore des personnes de chez Microsoft ! Je tiens aussi à signaler que l’organisation a tout simplement été géniale, professionnelle et efficace !

Bref pour résumer, c’est vraiment un salon que je vous conseille, qui permet de rencontrer énormément de personnes très intéressantes, de se renseigner sur des écoles, de tester des nouvelles technologies et tout cela gratuitement 🙂

[social_link style= »default » inversion= »notinvers » type= »twitter_account » url= »https://twitter.com/share » target= »_blank » ]